Wikileaks: Le manager de campagne d’Hillary Clinton Robby Mook confirme qu’elle est corrompue jusqu’à la moelle


mook

Dans cet email du 11 mars 2015 publié par Wikileaks adressé à John Podesta, le manager de campagne d’Hillary Robby Mook le confirme lui-même, Clinton est corrompue jusqu’à la moelle. 
« En tant que Secrétaire d’Etat, Clinton a profité de ses réseaux financiers pour récolter plus de 72 millions de dollars provenant de 66 sociétés pour Le Pavillon des États-Unis à l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. Elle a également nommé un ami de longue date de la famille, Jose Villarreal, pour être le Commissaire général de l’exposition des États-Unis à Shanghai. Lorsqu’elle sollicitait des contributions, Clinton avait peu de considération éthiques, dans la mesure ou les entreprises qui ont été présentées à Shanghai ont également contribué à financer sa Fondation et ont reçu des accolades du Département d’Etat.

Par exemple, certains des plus grands contributeurs à Shanghai, y compris Proctor & Gamble,Boeing et General Electric ont tous bénéficié d’un traitement favorable de la part du Département d’Etat. Les contributions des entreprises ont été une bénédiction pour Clinton, lui donnant un avantage dans les relations publiques alors qu’elle aidait à sauver le Pavillon des États-Unis. 
Mais, ce faisant, Clinton a permis aux sociétés de devenir la pièce maîtresse d’une exposition censée mettre l’accent sur les valeurs américaines. Comme l’a noté le Washington Post, le pavillon américain était «lardé de publicité d’entreprise» mais rien sur «la démocratie ou la liberté d’expression ou de croyances religieuses ». Dans sa précipitation pour s’aider elle-même et ses entreprises alliés, Clinton a oublié le but de la participation américaine dans des événements tels que l’expo.»
podesta-clinton-wikileaks
Source lien dossier : fawkes-news

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.