Soros : Les partisans de Trump seront totalement réduits au silence sur internet d’ici 2020😈


Le mondialiste milliardaire George Soros prévoit d’éliminer la majorité des partisans de Trump des médias sociaux avant les élections de 2020, selon un document qui a fait l’objet d’une fuite.

Le document de 49 pages décrit les plans de Soros pour exercer son influence, par le biais de son immense richesse personnelle, afin de faire pression sur les Big Tech pour censurer et purger les journalistes, les citoyens et les médias pro-Trump avant la prochaine élection présidentielle.
“En janvier 2017, le fondateur de Media Matters, David Brock, a présenté un mémo confidentiel de 49 pages pour vaincre Trump en travaillant avec les principales plateformes de médias sociaux afin d’éliminer la ‘propagande de droite et les fausses nouvelles’ lors d’une retraite en Floride avec environ 100 donateurs, a rapporté le Washington Free Beacon à cette époque.”
Le document obtenu par The Free Beacon indique que Media Matters et d’autres groupes financés par Soros ont “accès aux données brutes de Facebook, Twitter et d’autres sites de médias sociaux” pour pouvoir “surveiller et analyser systématiquement ces données non filtrées”. [Source]
Rapports de Wakingtimes.com : Le mémo confidentiel complet, qui se lit comme un manifeste politique subversif, a été rédigé par David Brock, auteur et activiste politique libéral américain, également le fondateur de Media Matters for America.
Intitulé Democracy Matters: Strategic Plan for Action, et composé au début de 2017, il présente le plan démocrate pour s’opposer à tout prix à la présidence de Trump en menant une guerre médiatique quotidienne, et nous ressentons les résultats de cette stratégie depuis que Trump a pris le pouvoir, et après presque deux ans comme président, le paysage médiatique est chaotique au possible, et la population est plus divisée qu’elle l’a été depuis la guerre civile américaine.
En ce qui concerne Soros, il est un financier connu de Media Matters, qu’il soutient depuis 2010 dans un effort ouvert pour contrer les organisations de presse comme Fox News.
“Media Matters est l’un des rares groupes qui tente de tenir Fox News responsable des informations fausses et trompeuses qu’il diffuse si souvent. J’appuie Media Matters dans un effort pour faire connaître plus largement le défi que Fox News pose au discours civil et éclairé dans notre démocratie.”George Soros.
L’effort de censure des médias sociaux a commencé sérieusement avec l’élection de Trump, qui a vu le déploiement de l’expression “fausses nouvelles”, et la note de Brock décrit clairement comment ce plan était censé entraîner la censure que nous voyons aujourd’hui.
D’après le mémo de Brock :
De plus, le mémo discute de la façon dont de grandes entreprises technologiques comme Google, Facebook et Twitter (qui censurent ouvertement les comptes d’utilisateurs aujourd’hui) seront recrutées et appelées à s’associer au programme Soros et Brock afin de manipuler le paysage politique.
La collusion entre Media Matters et les plateformes de médias sociaux est assez profonde, comme l’a noté WND :
Le document affirme que Media Matters et les groupes d’extrême gauche ont “accès aux données brutes de Facebook, Twitter et d’autres sites de médias sociaux” pour pouvoir “surveiller et analyser systématiquement ces données non filtrées”.
“Plus tôt nous pouvons identifier une fausse nouvelle, plus nous pouvons l’annuler plus efficacement”, affirme la note de service. “Grâce à cette nouvelle technologie à portée de main, les chercheurs qui surveillent les nouvelles en temps réel pourront identifier l’origine d’un mensonge avec une précision mathématique, créant ainsi un système d’alerte précoce pour les fausses nouvelles et la désinformation”.
Quelques réflexions pour conclure
Encore une fois, si la censure ouverte des médias indépendants américains prend racine, tout le monde en pâtira sur le long terme. Si la politique peut sembler être le plus grand jeu en ville à l’heure actuelle, au delà du divertissement, il y a les valeurs et les traditions qui ont fait que ce pays vaut la peine d’y vivre. Une fois cette situation passée, l’Amérique sera totalement méconnaissable, et les milliardaires comme Soros deviendront de facto nos rois et seigneurs.
Source lien dossier : nouvelordremondial

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *