Le rocher des elfes


Les elfes ne sont-ils qu’ une légende? En Islande leur existence n’est plus à prouver. C’est un sujet extrêmement sérieux. Au point où un homme politique s’ est engagé à les défendre. Découvrez cette histoire magique.

islande

Árni Johnsen, un homme politique islandais, s’est arrangé pour obtenir le déplacement jusqu’à chez lui d’un rocher de trente tonnes qui est censé abriter… des elfes!

Remontons deux bonnes années en arrière: en janvier 2010, Johnsen a eu un sérieux accident de voiture, dont il est ressorti miraculeusement indemne. Son véhicule accidenté s’est immobilisé près d’un rocher de trente tonnes, dont Johnsen considère en toute logique qu’il pourrait s’agir de l’habitation d’un peuple caché. Il a donc fait venir Ragnhildur Jónsdóttir, une spécialiste dans les affaires d’elfes (sic) qui dit que c’est incroyable, qu’elle n’a jamais vu trois générations d’elfes dans le même rocher auparavant. Et oui, trois générations, rien que ça: un couple âgé à l’étage, et un jeune couple avec trois enfants en-dessous.

Le problème, c’est que ce rocher était menacé par l’extension de l’Iceland ring road, une autoroute devant être élargie. Ni une, ni deux, notre homme politique décide de sauver ces êtres en les déplaçant (avec leur logement) de Sandskeiò jusqu’à chez lui à Höfòaból, sur les îles Vestmann. Curieux de voir à quoi cela correspondait, la petite carte ci-dessous: l’endroit marqué d’un « A » est le point de départ, et l’archipel tout au sud, l’arrivée.

fouÇa fait quand même un beau trajet, la moindre des choses était donc de demander aux occupants s’ils acceptaient le déplacement. Ce qu’ils ont fait, moyennant quelques conditions, comme l’explique la spécialiste: Ils ont demandé si le rocher pouvait, au final, rester dans de l’herbe. Je leur ai dit qu’il n’y avait pas de problème, et leur ai demandé pourquoi ils voulaient de l’herbe. La réponse est évidente: c’est parce qu’ils veulent avoir des moutons. Ah ben oui, forcément… L’autre condition étant que le « côté fenêtre » du rocher soit exposé de façon à avoir la meilleure vue possible.

Le rocher fera donc le trajet en ferry et ses supposés habitants seront pour leur part transportés dans un panier garni d’une peau de moutons, afin de voyager confortablement. Johnsen explique que, selon Jónsdóttir, au moment de l’accident, tous les elfes du secteur ont été appelés en renforts jusqu’à ce que la situation soit sous contrôle. Il s’agit de mon esprit gardien, parce que mon heure n’était pas encore venue, conclut-il.

Source lien dossier : para-ovni

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *