GLAMIS CASTLE ET SES 7 FANTOMES


31132530

On dit du château de Glamis qu’il serait le plus hanté d’Écosse mais certains disent qu’il serait aussi le plus hanté du Monde! D’histoires en légendes ce n’est pas moins de 7 fantômes qui seraient référencés à Glamis.

Le plus célèbre d’entre eux est celui du second Lord de Glamis, cet homme était un joueur invétéré, ce qui fait que lorsqu’un jour un étranger se présenta à la porte et lui proposa une partie de carte, sa passion pris le pas sur sa méfiance. Les deux jouèrent durant des jours et des nuits, et des cris étaient la seule chose que les domestiques pouvaient percevoir de l’autre côté de la porte. L’un d’eux voyant le dimanche, jour du Seigneur, approché, tenta d’entrer dans la pièce afin de prévenir son maître qu’il était temps de stopper la partie, le jeu étant interdit en ce jour sacré. Lord Glamis aurait répondu qu’il n’arrêterait pas de jouer, quitte à jouer avec le Diable lui-même. Les deux hommes considérés comme possédés, furent emmurés vivants dans leur pièce de jeu. Depuis on continue d’entendre les cris des deux joueurs dans le château. La pièce existe toujours et on dit que seul 3 personnes au Monde connaîtraient son emplacement.

Trois personnages féminins se promènent toujours dans le château :

*La première dite Dame Grise n’est autre que Janet Douglas, lady Glamis, qui fût victime de la haine de James V. A la mort de son mari, Janet devînt une proie facile pour James qui l’emprisonna avec son fils, sous un faux prétexte de sorcellerie. Elle fût brûlée vive mais son fils fût épargné. A la mort de leur bourreau, le fils de Lady Glamis fût libéré et c’est à se moment que commencèrent les apparitions de sa mère autour de la chapelle du château. Elle se promènerait suivie de bruits sourds de coups à la recherche de sa progéniture.

*La seconde, serait une jeune fille qui se promènerait la bouche dégoulinante de sang, avec un regard complètement perdu. La légende veut que cet esprit soit celui de la fille d’une des domestiques à qui on aurait coupé la langue pour avoir trop parlé.

*La troisième n’apparaitrait que sous forme d’un spectre blanc dans la nursery, elle balancerait le berceau d’un enfant mort-né en poussant de longs gémissements et des lamentations.

Glamis abrite aussi l’esprit d’un jeune domestique noir. Son histoire est dramatique. Ses collègues ne sachant pas quoi faire de lui et le trouvant trop encombrant, l’envoyaient souvent s’asseoir sur une pierre sous un arbre, il y restait des heures durant jusqu’à ce qu’on lui dise de rentrer. Un soir en hiver, tous l’oublièrent. Ne voulant pas désobéir aux ordres qui lui avait été donnés, resta la nuit durant sur son cailloux et mourut de froid. Aujourd’hui, on le verrait souvent assis sous son arbre ou tournant autour de la pierre lors des nuits froides écossaises.

Les deux derniers fantômes du château sont Jack the Runner, qui traverse les sous-sols en courant, et la silhouette d’un soldat souvent aperçu sur les toit de la demeure.

Mon expérience : Toujours lors de mon voyage en Écosse, j’ai eu la chance de faire une étape à Glamis, de part son cadre et son histoire assez tourmentée, le château se prête particulièrement aux histoires de revenants. Les intérieurs sont vraiment magnifiques et extrêmement riches en meubles et vaisselles. L’atmosphère du château donne un léger frisson lorsqu’on y pénètre, est-ce les légendes qui font froid dans le dos ou est-ce quelques esprits tourmentés qui aiment à taquiner le visiteurs…nul ne le sait.

A voir à Glamis absolument : la seule représentation du Christ avec un chapeau.

Source lien dossier : etrangelegende

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.