Convois, tireurs d’élites, dîner d’exception… La rencontre au sommet entre Emmanuel Macron et Xi Jinping met Beaulieu-sur-Mer sous pression🤫


Après un dîner à la villa Kérylos de Beaulieu, Xi Jinping dormira au Negresco.

Emmanuel Macron recevra le président de la République populaire de Chine Xi Jinping pour une visite d’Etat en France à la fin de la semaine, a confirmé l’Elysée lundi.
Après une étape à Rome puis une autre à Monaco – une première pour un dirigeant chinois -, le président chinois atterrira à Nice (Alpes-Maritimes).
À l’occasion du 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine et de la reconnaissance par la France de la République populaire de Chine, Emmanuel et Brigitte accueilleront le Président Xi et son épouse pour un dîner restreint dimanche, le 24 mars, à Beaulieu-sur-Mer. Une séance de travail se tiendra le lendemain au palais de l’Elysée. Elle sera suivie d’une déclaration à la presse et d’un dîner d’Etat, a détaillé l’Elysée.

Negresco et cadeaux

Selon Nice-Matin, le dimanche, après le dîner prévu dans les salons de la villa Kérylos, à la pointe de la baie des fourmis, le président français rentrera à Paris. Quant au chef d’Etat chinois, armé des pleins pouvoirs à vie dans son pays, il passera la nuit dans l’une des suites du Negresco. Deux étages ont été réservés pour l’occasion dans le magnifique palace de la promenade des Anglais, dont l’emblématique propriétaire est décédée en début d’année. Il se murmure que Xi Jinping arrivera avec son lit, chargé à bord de l’un des deux gros avions qui le transporteront ainsi que sa sécurité et sa suite.
Toujours selon le quotidien niçois, cinq ports de plaisance, entre Saint-Jean-Cap-Ferrat et Cap-d’Ail seront interdits d’accès.
Reste une question : qu’offrira Xi Jinping à Emmanuel Macron ? En janvier 2018, lors du voyage officiel du couple présidentiel français dans l’Empire du Milieu, Xi Jinping avait reçu de la France un cheval, Vésuve de Brekka. « Makelong », transposition du nom Macron en mandarin signifiant « le cheval vainc l’eau », avait promis de revenir tous les ans.
Source lien dossier : nicematin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *