Boris Johnson va enquêter sur George Soros pour ses activités anti-Brexit 💪


Les conservateurs veulent enquêter sur les 4 millions de dollars canalisés dans les causes anti-Brexit par un milliardaire libéral.

Une enquête urgente a été demandée par le Parti conservateur au début du mois dernier sur le philanthrope libéral milliardaire, George Soros, après qu’il ait été révélé qu’il avait canalisé environ 4 millions de dollars dans des causes anti-Brexit au Royaume-Uni.
Selon le Daily Mail, le Parti conservateur a demandé que la Commission électorale enquête d’urgence sur l’American Open Society Foundation de George Soros après avoir investi des fonds dans une campagne visant à bloquer Brexit aux urnes.
L’Open Society Foundation a versé des fonds au groupe pro-UE « Best for Britain », acheminés par un tiers londonien, afin de contourner l’interdiction des dons étrangers aux organisations politiques au Royaume-Uni dans le but d’effectuer des changements politiques.
Best for Britain (BfB) avait conçu un site web avec l’intention de contrecarrer les chances du Premier ministre d’obtenir une majorité aux élections générales de la semaine dernière.
Au cours des deux dernières années, BfB a reçu environ 4 millions de dollars de l’Open Society Foundation, ce qui a été confirmé dans les comptes de l’organisation anti-Brexit.
BfB a également partagé un immeuble de bureaux à Westminster avec d’autres organisations anti-Brexit notoires, dont Open Britain et le Mouvement européen.
Toutes ces organisations ont joué un rôle public en essayant de faire dérailler Brexit.
Soros a été l’une des personnalités mondialistes les plus en vue, avec ses organisations et sa philanthropie ciblant les causes mondialistes.
Selon le Daily Mail, Bfb a déclaré « Nos états financiers sont bien classés et indiquent clairement que nous avons reçu de l’argent de l’Open Society Foundation. »
« Pendant les périodes réglementées comme les élections, nous utilisons les dons autorisés au Royaume-Uni pour les activités de campagne réglementées afin de nous conformer aux règles de la Commission électorale. »
« Aucun argent provenant de dons étrangers n’est utilisé pour financer cela. Nous attendons avec impatience que la Commission électorale confirme que c’est le cas. »
« Etant donné les dommages qu’un gouvernement Johnson et un Brexit dur infligeraient au pays, nous avons reçu un grand nombre de donations de toute la Grande-Bretagne. »
Malgré les tentatives de subversion du processus démocratique, Johnson réussit à obtenir un gouvernement majoritaire lors de l’élection générale.
L’activité politique de Soros a conduit à l’interdiction de ses organisations dans plusieurs pays.
Source lien dossier : nouvelordremondial

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.