Babayaga


Le terme babayaga est tiré du polonais « Baba Jaga »  est une figure emblématique de la littérature slave. Elle est présente dans de nombreux contes.

Représentation de la babayaga

Représentation de la babayaga

Elle apparaît sous les traits d’ une vieille femme cruelle aimant dévorer des êtres humains grâce à sa bouche qui s’étend du sol aux portes des enfers. Elle a une préférence certaine pour les enfants dont elle raffole tout particulièrement.

Elle se déplace dans les airs sur son balai dont elle efface soigneusement les traces. Son arrivée est très souvent précédée de vents forts et elle est toujours accompagnée de nombreux esprits.

Sa demeure est une cabane dont les fondations sont des os de poulets et le portail est composé de crânes humains. Elle se situe très souvent à l’ orée d’ une forêt sombre et lugubre.

Elle peut également être représentée sous les traits d’ une belle jeune femme qui, à chaque question posée, vieillit d’ un an. Toutefois, elle possède le pouvoir de rajeunir grâce à une potion préparée à base de roses bleues.

Elle a tantôt des soeurs portant le même nom tantôt des filles soit bienveillantes ou malfaisantes.

Dans les contes, elle a une double personnalité : elle mange les enfants mais aide le héros dans sa quête de vérité.

Pour Vladimir Propp, spécialiste du folklore russe, la babayaga est la gardienne du monde des morts et sa maison est un passage vers l’ au-delà.

La babayaga est si populaire dans les pays slaves qu’ elle a fait l’ objet de nombreuses interprétations.

Des compositeurs et peintres russes se sont largement inspirés de la babayaga pour composer des pièces et ballets et réaliser des tableaux.

Le réalisateur soviétique Alexandre Rou lui consacrera quatre films. Un film fantastico-érotique, inspiré de la bande dessinée Valentina verra le jour en 1973. Beaucoup de films ont la babayaga comme personnages principaux et secondaires.

La babayaga est également présente dans des jeux vidéos notamment dans « Castlevania : Lords of Shadow ».

La Babayaga dans "Lords of Shadow"

La Babayaga dans “Lords of Shadow”

Source lien dossier : rip-paranormal

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.