Poutine: L’empoisonnement de Skripal a été orchestré par le gouvernement britannique pour lancer une guerre contre la Russie 💣💥🤫


Vladimir Poutine affirme que le gouvernement britannique a orchestré l’empoisonnement de l’ancien agent double Sergei Skripal et de sa fille à Salisbury afin de diaboliser Moscou et de tenter de justifier une invasion illégale de la Russie.

Selon Poutine, le refus de Londres de partager des informations sur l’attaque présumée à l’aide d’agents neurotoxiques est dû au fait que les services de renseignement britanniques ont eux-mêmes perpétré l’attaque.

Moscou est de plus en plus convaincu que la Grande-Bretagne est le véritable coupable de l’acte odieux, selon l’ambassadeur de Russie au Royaume-Uni Alexandre Yakovenko.

“Nous soupçonnons très sérieusement que cette provocation a été perpétrée par les services secrets britanniques”, a déclaré Yakovenko à la chaîne russe NTV. Il a précisé que la Russie n’a aucune preuve directe de ce soupçon, mais le comportement du gouvernement britannique constitue une forte preuve circonstancielle à l’appui de cette théorie.

Le diplomate a ajouté que Londres avait bénéficié à la fois des avantages à court et à long terme de l’empoisonnement. “Le gain à court terme est que le gouvernement de Theresa May a réussi à faire tourner cette histoire pour obtenir un soutien au pays et en Europe, tout en écartant ses échecs pour négocier des conditions plus favorables pour la sortie de l’Union européenne”, a déclaré Yakovenko. L’avantage à long terme est qu’il a amélioré la position de Londres dans la confrontation en cours entre l’Occident et la Russie.

“Les Britanniques revendiquent un rôle de premier plan dans ce que l’on appelle l’endiguement de la Russie. Pour obtenir le soutien du peuple et du parlement pour cette conquête de la Russie, une provocation sérieuse était nécessaire. Et les Britanniques ont peut-être fait un mouvement très sauvage pour obtenir ce soutien”, a-t-il dit.

L’ambassadeur a déclaré que les détails des enquêtes britanniques sur la mort de plusieurs personnalités de premier plan ayant des liens avec la Russie ont été tenus à l’écart du public. Il s’agit notamment de l’ancien officier des services de renseignements russes Aleksandr Litvinenko, du magnat géorgien Badri Patarkatsishvili, de l’homme d’affaires russe fugitif Boris Berezovsky et du dénonciateur russe Aleksandr Perepilichny. Il a affirmé avoir confiance qu’une divulgation publique des faits pertinents par rapport à l’affaire Skripal aura lieu.

“Je suis sûr que la Russie ne permettra pas aux Britanniques d’échapper au droit international. Ils devront rendre des comptes”, a-t-il dit.

Après l’empoisonnement à Salisbury, le Royaume-Uni a convaincu certains de ses alliés de suivre son exemple en expulsant les diplomates russes. Les États-Unis ont été les plus réceptifs à l’appel, expulsant 60 Russes du pays, ce qui a éclipsé l’expulsion britannique de 23 personnes. Les pays européens qui ont choisi de faire preuve de solidarité avec Londres ont expulsé entre un et quatre diplomates chacun. L’Ukraine en a expulsé 13.

La Russie riposte avec des expulsions réciproques de diplomates étrangers. Elle a également exigé que la Grande-Bretagne diminue sa mission diplomatique en Russie comparativement à celle de la Russie en Grande-Bretagne, affectant plus de 50 emplois.

Source lien dossier N°1 : yournewswire

Source lien dossier N°2 : nouvelordremondial

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *